LES DEMEURES PATRICIENNES DE FABRON

Les plus belles anecdotes de la vie mondaine d’antan .

  • TARIF VISITE
    10 €
    ADULTE
  • DEMI TARIF
    5 €
RESUME DE LA VISITE

 » LES DEMEURES PATRICIENNES DE FABRON  » .

La visite commentée est consacrée plus en détail  à l’église de Sainte-Hélène , au Palais de Marbre qui se trouve être aujourd’hui la grande villa des Archives municipales de la ville de Nice ouverte au public , et des jardins de la résidence  » Les Grands Cèdres  » , du parc de l’Indochine , du musée international d’art naïf Anatole Jakovsky , du parc Carol de Roumanie , de l’abbaye de Roseland , du château de Barla et du château Leliwa , de l’ancien emplacement de l’école Sainte-Hélène , du square dédié au peintre Ziem etc  …

Nous ferons le tour du quartier par le bas de l’avenue de Fabron en empruntant  la colline de Saint-Hélène  , pour revenir sur l’ avenue de la Californie notre point de départ.

DETAIL DE LA VISITE

 » LES DEMEURES PATRICIENNES DE FABRON  » .

Cette balade peut s’adresser aux résidents du quartier de Fabron – Sainte-Hélène , aux citadins d’adoption , aux niçois qui souhaitent connaître d’avantage leur ville  ou aux habitants des Alpes-Maritimes , du Var qui viennent à Nice , mais aussi aux vacanciers qui peuvent avoir écumé toutes les ruelles  du Vieux-Nice et qui souhaite découvrir les autres facettes de la ville . Une visite nous permettant de découvrir l’avenue de Fabron en aval du bord de mer et qui grimpe sur une colline .

Cette avenue de Fabron   » lou fabre  » en niçois , qui signifie forgeron , coupe sur 1 km le boulevard Napoléon III . Située entre le centre ville et l’ aéroport , ce quartier s’est urbanisé au milieu de quelques villas niçoises qui elles ont résisté à la spéculation immobilière des années 1950 à 1970  .

Cet habitat résidentiel se trouve sur l’ancienne propriété du Palais de marbre et des Grands cèdres  , les 420 appartements haut de plafond encerclent , le petit palais de marbre qui abrite les premières archives de Nice , dans un parc protégé , à l’origine cette demeure occupait près de 26 hectares , jusqu’à la dernière parcelle .

Il y a eu des personnages illustres dans ce quartier , des notables , des peintres comme la peintre animalière Rosa Bonheur et Félix Ziem et des visites de marque , des réceptions le samedi après midi en honneur de la reine Victoria d’Angleterre , de Napoléon III avec l’ Impératrice Eugénie dans la villa du Palais de marbre .

On compte parmi les résidents célèbres , François Coty , milliardaire par le  parfum , propriétaire en 1920 du château Saint-Hélène , l’actuelle villa musée d’art naïf .

Après s’être lancé dans la politique et ruiné , la société des parfums Coty existe toujours et détient les fragrances de Chloé , Calvin Klein , Adidas , Céline Dion …

Beaucoup d’anecdotes sur la vie mondaine au 19 et 20 e siècle et la présentation du patrimoine architectural et végétal des résidences de Fabron .

LE LIEU DE RENDEZ-VOUS

pour la visite guidée  » Les demeures patriciennes de Fabron  » .
Eglise Sainte-Hélène ,
142 , av de la Californie
06 200 Nice
Arrêt de bus Sainte-Hélène ( lignes  d’Azur 142 , av de la Californie ou Promenade des Anglais à hauteur de l’hôtel Radisson Blu ) .
Bus CG 06 & Lignes d’Azur : Arrêt Sainte-Hélène Promenade .

façade ste helene (Small)

VOUS SOUHAITEZ PARTICIPER A CETTE VISITE ?